mardi 14 octobre 2008

Un nuage de Qi entre Qi Gong et Tai chi


Tai chi ou Qi gong... que choisir - Souvent cette question revient au départ. Qi gong et Tai chi chuan présupposent l'existence d'une énergie vitale subtile qui existe dans tout l'univers, le Ciel, la Terre et dans toute chose vivante (le Qi ou chi) selon les Chinois qui l'étudient depuis plus de 4 000 ans.

Ces deux disciplines partent du principe selon lequel l'intention conduit l'énergie.Là où l'esprit pose son attention, l'énergie se concentre on pourrait même dire qu'elle accourt. Cela n'a rien de théorique. Les Chinois sont des gens très pragmatiques. Il existe toute une série d'exercices qui font ressentir ce mécanisme et c'est amusant à palper. Ces arts développent la sensibilité et ne sollicitent pas le mental.

Le Qi Gong s'emploie à faire circuler le chi de manière harmonieuse dans le cadre d'une pratique de longévité alors que le tai chi chuan l'emploie dans un objectif guerrier, le combat, et de sortie de force. Cela peut paraître pompeux mais c'est très concret avec des sensations qui s'inscrivent dans le corps. Fourmillements, chaleur ou fraicheur... mais aussi des changements d'humeurs. La peau de ceux qui pratiquent régulièrement change, un oeil aiguisé le voit.
Les deux disciplines sont complémentaires. Le tai chi peut apporter de la précision aux pratiquants de Qi Gong et à l'inverse le Qi Gong apporter du lâcher et de la fluidité. Souvent à un moment donné de leur formation les pratiquants se consacrent plutôt à l'une ou l'autre discipline. Plus on avance en tai chi plus les hommes sont majoritaires, et inversement pour les femmes en Qi Gong.

On peut aussi travailler n'importe quel mouvement du tai chi dans l'état d'esprit du Qi Gong.

Il existe des milliers de formes de Qi Gong toute une série d'exercices, de postures, d'enchainements. Le Qi Gong des animaux, Qi Gong de la femme, Qi Gong des yeux, Qi Gong de la voix... Encore une chose commune entre les deux disciplines... le corps est content.

4 commentaires:

goooooood girl a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Yola a dit…

Oui,le corps est content (un peu), et l'esprit aussi (mais est-ce l'esprit?)car même une jeune pratique apporte (assez vite) des réflexes pour gérer mieux (moins mal) certaines situations de la vie quotidienne, notamment dans les relations avec les autres. Et ça c'est pas rien. J'aime vraiment bien ton blog. Je peux m'abonner?

Marise Sargis a dit…

merci, juste ce blog obéit au rythme lent de l'envie profonde de dire, comme l'anacoluth il me semble...

José a dit…

Comme je dit souvent, le qi gong est un art energetique grace auquel on va agir directement sur le qi par des exercices souvent répétitifs et souvent assez simples avec les trois paramètres indispensables le corps (mouvement / posture), la respiration et l'esprit (concentration, intention, visualisation...).
Et effectivement là où va la pensée ou l'intention afflue le qi.
Aussi, le taichi est un art martial qui devient énergétique grace à l'intention (martiale) que l'on met dans le mouvement associée à un corps souple et fluide et à une respiration appropriée.