lundi 5 septembre 2016

De l'art de passer le bon diplôme pour enseigner le Qi gong

"Eza guette l'horizon en observant la mer" (Nei Yang Gong)
En France, l'enseignement rémunéré du Qi gong est régi par une  réglementation complexe. Et certaines rumeurs et fausses informations circulent. Ainsi, choisir de passer le bon diplôme n'est pas toujours évident. Je vous livre le fruit de mon expérience.  Que ces informations puissent rendre service à d'autres candidats enseignants, et aussi aux élèves qui chercheraient à s'assurer du sérieux des enseignants. 

Pour enseigner le Qi gong de manière bénévole et gratuite, en France il n'est pas nécessaire d'avoir un diplôme.  N'importe qui peut le faire si des élèves suivent.

Mais ce système trouve ses limites. Tout simplement parce que pour avoir le droit d'être rémunéré, il est nécessaire d'obtenir le CQP "Animateur de loisir sportif" option AGEE  "Activités de gymnastique d'entretien et d'expression (un panier de disciplines dans lequel entre le Qi Gong).


C'est un certificat de qualification professionnelle mis en place par le Ministère des  Sports et de la Cohésion sociale,  géré par la Fédération Française Sports pour tous et ses antennes régionales.

Une fois obtenu le CQP ALS AGEE, à l'issue de 178 heures de formation, dont une partie en alternance et de plusieurs épreuves, (1 600 € en 2016) ou par Validation de compétences, il est possible de demander une carte professionnelle à la Direction départementale des sports et de la cohésion sociale (DDCS). Cette carte donne le droit d'exercer une activité d'enseignement de qi gong contre rémunération à condition de justifier d'un casier judiciaire vierge.

Le CQP ALS AGEE donne droit à exercer une activité d'enseignement dans la limite de 360 heures par an, soit 10 heures de cours collectif par semaine. Le CQP régularise une activité secondaire d'enseignant (ce CQP n'autorise pas à donner des cours indivivuels !).
Le détenteur peut être  rémunéré sous le statut de micro entrepreneur (ex-auto entreprneur) à condition de justifier de plusieurs employeurs. La Fédération conseille la création d'une association et l'adoption du statut de salarié (paiement par chèque emplois associatif). L'association peut facturer à d'autres employeurs.  

La bizarrerie du système, est que le détenteur du CQP peut légalement enseigner le Qi Gong ou le TaiJi sans justifier de compétences reconnues officiellement sur le plan technique. Dans la pratique, la plupart des enseignants sérieux s'astreignent à passer le diplôme fédéral de Qi Gong géré par la Fédération française de Qi Gong. C'est une reconnaissance par les instances officielles du Qi Gong français. Une assurance pour les élèves d'un certain niveau de pratique, pédagogique et théorique.  Chaque enseignant présente cet examen quand il se sent prêt, mais il n'a aucun caractère obligatoire.  

A partir de septembre 2016, sachez que les épreuves du diplôme fédéral  ont été allégées dans la partie "Théorie". L'épreuve écrite d'une heure comprend désormais 2 parties : théorie et pratique (au lieu de 3).  Ceux que cela intéresse trouveront le nouveau programme ici.

Bonne chance !

Aucun commentaire: