dimanche 23 novembre 2014

L'attention dans la pratique de Qi Gong



On dit souvent que le Qi gong s'apparente à une méditation. Sans doute parce qu'une séance de qi gong sollicite l'attention du pratiquant sans relâche.

En effet, que la pratique soit statique (posture) ou en mouvement, l'attention est maintenue sur un objet. L'attention cela implique d'être présent à soi même et à ce que l'on est en train de faire. C'est être relié au vivant.C'est se concentrer sans se refermer à l'intérieur de soi.


L'intérieur et l'extérieur communiquent dans la pratique du Qi gong.
L'attention se distingue de l'intention. Son contraire est l’inattention et l'endormissement.
Prenons l'exemple de l'action de traverser une pièce en tenant un bol.
L'intention correspond au fait de vouloir traverser la pièce. C'est la direction.
L'attention par le fait de ne pas lâcher le bol et de maintenir une pression entre ses mains.
L'attention focalise la pensée et fait taire le jeu des commentaires du mental.
L'attention est action. Elle "colle" au mouvement ; stimule la conscience et la vivacité d'esprit. 

Il existe des moyens habiles pour soutenir l'attention dans la pratique.   
Par exemple faire des mouvements  (comme les cercles du bassin, des épaules, des chevilles, etc) avec l'intention de gommer tous les crans ; ou bien en méditation se connecter à la sensation d'air à l'entrée des narines à l'inspir et l'expir.   

L'attention est importante dans le qi gong pour bénéficier du travail énergétique. Elle mobilise le qi dans le corps.  

Les effets du soutien de l'attention donnent le calme et la tranquillité, une respiration et des mouvements qui se ralentissent et la sensation de l'éternité dans l'instant. Elle chasse l'ennui.   
 

1 commentaire:

Yola a dit…

Et donc l'intention et l'attention doivent rester actives et en lien l'une avec l'autre tout au long de la pratique?